L'emplacement

Les stoûpas sont des monuments édifiés dans des endroits choisis, et particulièrement en des points géographiques d’importance, dans le but de promouvoir l’harmonie et la paix dans le monde, et de neutraliser les forces négatives. Ce sont des lieux de pèlerinage et de prière : s’y prosterner, en faire le tour, y offrir des fleurs, des lampes et des prières sont d’un incalculable bienfait pour soi-même et autrui.

Péma Wangyal Rinpotché a choisi le lieu et l’orientation exacte pour la construction d’un stoûpa sur un emplacement privilégié, au sommet d’un mont dans la « Serra do Caldeirão », en Algarve (Portugal). L’emplacement fut consacré par Kyabdjé Trulshik Rinpotché.

Construction

En octobre 2008 la construction du stoûpa s’est terminée. Les cérémonies finales de consécration ont eu lieu le 14 octobre, en présence de Rinzin Péma Rinpotché, Jigmé Khyentsé Rinpotché, Péma Wangyal Rinpotché et Rangdreul Rinpotché.
À cette occasion, Péma Wangyal Rinpotché donna un court enseignement dont voici un extrait :
« Ce Stoupa contient des reliques précieuses du Bouddha Shakyamouni et du Bouddha précèdent, Kashyapa, de Gourou Rinpotché et de beaucoup d’autres maîtres de la lignée.

Pour l’instant peut-être ne comprenez-vous pas toute l’importance d’un tel monument, mais le jour où vous serez éveillés vous comprendrez alors pleinement ce que c’est qu’un Stoupa.

Les bienfaits d’un Stoupa sont immenses. Participer à sa construction, de manière directe ou indirecte, est une source d’immensurables bienfaits. Etre venu ici aujourd’hui, avoir entendu parler de la construction du Stoupa ou, d’une forme ou d’une autre, établir une connexion avec lui, est une source d’immenses mérites.

Tous ceux qui, à l’avenir, verront le Stoupa, tourneront autour de lui, ou seront touchés par le vent qui l’a touché, récolteront d’innombrables mérites et atteindront l’Éveil dans l’espace de cinq vies.

Si vous avez des problèmes émotionnels, de santé, familiaux ou financiers, si vous souffrez de dépression ou de quelque difficulté que ce soit, vous-mêmes ou vos proches, pensez au Stoupa, visualisez sa forme, priez le Bouddha et vous serez soulagés.

(…) Autour de ce Stoupa j’aimerais construire une aire carrée, entourée d’une balustrade avec quatre portes. La balustrade symbolise la protection de notre esprit contre les émotions négatives et les quatre portes l’amour, la compassion, la joie et l’équanimité.

Pour rentrer dans cette enceinte il y aura cinq marches, symbolisant les cinq sentiers, et aux quatre coins quatre piliers – les quatre sceaux de l’enseignement du Bouddha. De ces quatre piliers jusqu’au sommet du Stoupa nous accrocherons des petites clochettes dont le son nous rappellera sans cesse les quatre sceaux.

Toute contribution pour la réalisation de ce projet sera très bénéfique et une grande source de mérites. »