Khentchen Péma Shérab est né en 1936 dans la région de Dergé, au Tibet oriental. Il a commencé à étudier à l’âge de huit ans, apprenant à lire et à écrire avec son oncle, Lama Chözang, pendant qu’il faisait paître le bétail.

A quatorze ans, il s’est rendu à Lhassa, où il a étudié sous la tutelle de maîtres et d’érudits de toutes les écoles du bouddhisme tibétain. En 1953, il a reçu l’ordination monastique de Shétchen Kongtrul Rinpotché. À Lhassa, il a également rencontré Kyabjé Dilgo Khyentsé Rinpotché, dont il a été l’assistant pendant une dizaine d’années, l’accompagnant dans son exil au Bhoutan, puis en Inde en 1959. Au fil des ans, il a reçu de nombreux enseignements de Khyentsé Rinpotché, y compris le Tantra Guhyagarbha, et le « Trésor des instructions essentielles » de Longchenpa.

Au cours des années 1950, il a également séjourné pendant de longues périodes au monastère de Nenang, ainsi qu’à Tshurphu, le siège des Karmapas, où se trouvaient à l’époque nombre de grands maîtres de l’école Kagyu qui avaient fui l’Est du Tibet à la suite des troubles avec la Chine. Lors d’un pèlerinage au Tibet central, il a rencontré Jamyang Khyentsé Chökyi Lodrö à Tsering Jong, le siège de Jigmé Lingpa. Une fois en Inde, il a également étudié avec Kyabjé Dudjom Rinpotché et Khenpo Tsöndru.

En 1968, à la demande de Kyabjé Pénor Rinpotché, Khentchen Péma Shérab partît au monastère de Namdroling, dans l’Inde du sud, pour y enseigner. Bien que le shedra n’y soit pas encore établi à l’époque, il y a enseigné les moines pendant plusieurs années. Le shedra ayant finalement été inauguré en 1978, Khentchen Péma Shérab y a ensuite enseigné sans relâche pendant 25 ans, jusqu’en 2003, tout en dirigeant l’institution.

Khentchen Péma Shérab est considéré comme un des enseignants les plus érudits de l’école Nyingma. Il est un des trois « Grands Khenpos » du monastère de Namdroling.

Visites à nos centres depuis 1997