OGYEN KUNZANG CHOLING

Lors de l’invasion du Tibet par les troupes chinoises, Kyabjé Kangyour Rinpotché, maître très vénéré du Tibet oriental (Kham), quitta le Pays des Neiges avec toute sa famille et s’installa à Darjeeling, en Inde, où il fonda un monastère portant le nom d’Ogyen Kunzang Chökhorling.

Conformément aux vœux de ce grand maître, Lama Kunzang, un de ses disciples d’Occident, fonda en 1972 à Bruxelles le centre d’études tibétaines Ogyen Kunzang Chöling, grâce à l’appui et aux conseils du fils aîné de Kangyour Rinpotché, Tsétrul Péma Wangyal Rinpotché. Puis Nyima Dzong fut fondé dans le sud de la France en 1974. Cinq ans plus tard le centre Ogyen Kunzang Chöling de Lisbonne fut créé à son tour, suivi, en 1982, d’Humkara Dzong, dans le sud du Portugal, et de Gyatso Dzong, au cœur de l’Océan Pacifique, à Tahiti.

Les centres Ogyen Kunzang Chöling ont été bénis par la présence et les enseignements de Sa Sainteté le Dalaï Lama, de Kyabjé Dudjom Rinpotché, du XVIème Gyalwa Karmapa, de Kyabjé Dilgo Khyentsé Rinpotché, de Kyabjé Trulshik Rinpotché, de Shétchen Rabjam Rinpotché, de Khyentsé Yangsi Rinpotché et encore d’autres maîtres hautement respectés du Bouddhisme Tibétain.

Après le parinirvana de Kangyour Rinpotché, survenu en 1975, ce sont Kyabjé Dudjom Rinpotché et Kyabjé Dilgo Khyentsé Rinpotché qui ont assumé la direction spirituelle des centres Ogyen Kunzang Chöling, qu’ils ont visités et dans lesquels ils ont enseigné à plusieurs reprises.

Depuis le départ de Kyabjé Dilgo Khyentsé Rinpotché en 1991, Ogyen Kunzang Chöling s’est placée sous l’autorité spirituelle de son petit-fils et successeur Shétchen Rabjam Rinpotché, abbé du monastère de Shétchen, ainsi que de Péma Wangyal Rinpotché. Plus récemment, Khyentsé Yangsi Rinpotché a également béni de sa présence les centres de Nyima Dzong et Bruxelles. D’autres Lamas de Shétchen, tels que Adzom Gyalsé Rinpotché, Khenpo Gyurmé Tsultrim et Khenpo Rigzin Samdrup sont invités régulièrement pour enseigner dans les centres, ainsi que d’autres enseignants réputés comme Mindroling Jétsun Khandro Rinpotché, Ringou Tulkou Rinpotché et Khentchen Péma Shérab. En 2006, Khenpo Tseten, maître d’études de Shétchen, a rejoint Nyima Dzong selon les vœux de Rabjam Rinpotché et assure actuellement sur le terrain la direction spirituelle des centres.

Les centres Ogyen Kunzang Chöling ont pour but la transmission et la mise en pratique des enseignements bouddhiques de la tradition tibétaine ainsi que la réalisation de toute activité contribuant au bien-être et à l’évolution spirituelle des êtres.

Ces activités incluent aussi le soutien à d’autres centres bouddhistes et monastères. Un accent particulier a été mis dans les années 1990 sur le développement d’infrastructures éducatives religieuses au Népal et des liens privilégiés ont été noués en ce sens avec le monastère de Shétchen. Ces différentes activités sont prises en charge au quotidien par les membres résidents des différents centres. Des sessions d’enseignement et de pratique ouvertes au public y sont également organisées de façon régulière, notamment lors du séjour des Lamas invités.

Kyabjé Kangyour Rinpotché

MAÎTRES